La boussole, comment l’utiliser pour se repérer

[dropcap]C[/dropcap]ertains dirons que c’est simple et facile de repérer sa position ou de déduire une route avec une boussole et une carte.

Vous avez raison ! c’est simple mais sur le terrain nous avons tous constaté que beaucoup pensent et très peu savent réellement s’orienter avec une boussole.
Il est vrai que l’intérêt dans l’utilisation d’une boussole lors d’OP n’a de sens que lorsque le terrain est suffisamment grand. Personnellement dès que nous passons aux 100hectares pour moi c’est essentiel.

Tout d’abord quelques concepts pour bien connaître sa boussole.

La déclinaison magnétique

 

C’est simplement l’angle formé entre la direction du nord magnétique indiqué par l’aiguille d’une boussole et le nord géographique qui passe par l’axe de rotation de la terre.

Le champ magnétique varie donc en fonction du temps et de notre position sur la terre. Pas de panique ! sur le sol Français la déclinaison magnétique est considérée comme négligeable car sa très faible valeur est inférieure à l’erreur de précision de l’instrument.

Le Nord d’une carte

Il est situé dans le haut de la carte et correspond au nord du quadrillage.
Sur une carte IGN, les lignes verticales bleues du quadrillage sont situées dans la direction du nord géographique. Ce quadrillage qui couvre toute la carte forme des carrés ou quadrants UTM de 4 cm de coté, correspondant à une distance de 1 km sur les cartes IGN TOP25.

Pour les cartes qui n’ont pas de quadrillage, le nord de la carte est indiqué par un axe de direction nord-sud ou une rose des vents.

L’Azimut

Un Azimut est l’angle formé entre une direction (direction que l’on va suivre) et une direction de référence comme le nord géographique. Cet angle est mesuré dans le sens des aiguilles d’une montre et s’exprime de 0 à 360 degrés.

La boussole

Prenons une boussole à plaquette simple, elle a l’essentiel et ne coûte vraiment pas cher.

Celle-ci est constituée d’une plaquette en plastique transparent, munie d’une flèche de direction et d’un cadran.
La flèche de direction qui sert aussi de ligne de visée est située au milieu de la plaquette .

Celle-ci permet :

  • Soit de suivre un azimut.
  • Soit à viser un point remarquable de façon à déterminer son azimut.

Le cadran rotatif gradué de 0° à 360° comporte :

  • une flèche rouge qui pointe vers le nord du cadran ou graduation 0° lorsque la déclinaison magnétique est réglée à zéro.
  • Des parallèles de quadrillage (petits traits rouges parallèles).

Le cadran est surmonté de l’aiguille magnétique bicolore dont la partie rouge pointe en permanence vers le nord magnétique.
Attention il est important de maintenir la boussole bien à l’horizontal et éloigné d’objets métalliques.

Orienter la carte vers le nord

C’est facile et tout le monde connait déjà la méthode.

Il suffit de poser la boussole sur la carte et la positionner de façon à ce que la flèche rouge et les parallèles de quadrillage rouges du cadran soient orientées vers le nord de la carte (flèche rouge qui pointe vers le haut de la carte) et soient parallèles à l’axe nord-sud d’une carte topographique. Dans le cas d’une carte IGN elles doivent être parallèles aux verticales bleues du quadrillage UTM.

Ensuite on pivote l’ensemble (Carte/boussole) jusqu’à ce que l’aiguille rouge de la boussole s’aligne avec la flèche du cadran.

Et voilà votre carte est physiquement orientée vers le Nord. À partir de là, suivant votre position sur cette carte tous les repères qui se trouveront à gauche de votre point seront véritablement à votre gauche sur le terrain, ceux à droite seront sur votre droite etc…

Relever un Azimut sur la carte et le suivre sur le terrain.

Lors de vos débriefings les plus pointus vous serez peut être amené à choisir un itinéraire ou à en suivre un bien défini. Pour cela, vous avez besoin de deux choses, connaître votre position sur une carte et savoir suivre un Azimut.

Pour ça il est inutile d’orienter la carte vers le Nord.

Positionnez ou choisissez le point à atteindre et placez l’un des bords de votre plaquette dans l’alignement (position actuelle/point d’arrivé)

Tournez ensuite le cadran rotatif de façon à ce que ses parallèles de quadrillage et sa flèche rouge soient parallèles à l’axe Nord Sud de la carte comme sur le croquis.
Relevez l’azimut correspondant à votre direction en retenant les degrés affichés à l’intersection de la flèche de direction.

Sur le terrain tout en s’assurant que l’azimut est bien affiché faites tourner la boussole dans le plan horizontal de façon à amener l’aiguille rouge du cadran sous la partie rouge de l’aiguille aimantée. Les deux aiguilles doivent être dans le même alignement.

Avancez dans le sens de la flèche de direction tout en maintenant le réglage de l’azimut.

Mais pour éviter la progression en crabe il est conseillé d’utiliser une visée sur un point reconnaissable facilement dans le paysage. Les sommets de montagne feront parfaitement l’affaire.

L’utilisation de la boussole est certainement l’instrument le plus accessible, chez les Heracles l’ensemble de l’équipe en est équipé. toutefois certain des opérateurs de l’équipe utilisent également des équipements annexes comme leur montres. Certains model sont équipés d’une boussole comme les Mudmaster et Rangeman de chez Casio.

Résultat de recherche d'images pour "G-9300-1ER rangeman"

Résultat de recherche d'images pour "casio rangeman G-9300-1ER"

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image